Share on Facebook

Portraits – Anaïs

Il n’est pas  facile de réaliser des photos d’une personne que l’on ne connaît pas. Il est vrai que jusqu’à présent, j’ai toujours eu l’occasion de rencontrer le modèle avant ou encore de l’avoir déjà croisé quelque part. Dans le cas présent, nous avons eu de simples échanges de mails via un ami commun. Cet article est le résultat d’une première rencontre, d’un échange d’idées, de délires et de simplicité. Ces images ont été réalisées en novembre en dernier. L’idée de départ était de profiter des couleurs, de cette lumière qui caractérise cette période de l’année.

En final, j’ai eu beaucoup plus de ressenti au travers des images en noir et blanc. Cela vient de cette lumière très contrastée. La luminosité aurait été beaucoup mieux exploitée avec un diffuseur, mais un problème se pose avec ce genre d’accessoire. Il faut absolument un assistant qui le manipule sous nos directives. D’accord, on trouve quelques gadgets pour remplacer cet assistant. Dans un studio intérieur, cela fonctionne à merveille. Sur le champ de bataille, je ne suis pas convaincu de la fonctionnalité de ce genre de chose dès que le vent pointe le bout de son nez … Cela doit être « Rock’n Roll ».

 Humainement parlant, ce fut une expérience très enrichissante. Au début, on « patauge » un peu. Chacun joue son rôle en y mettant du sien. Puis on se laisse un peu aller, la compréhension, la complicité se mettent en place. Les images deviennent de plus en plus naturelles et créatives. C’est ce que j’ai ressenti au cours de cette séance et cela s’est confirmé à l’analyse des photos.

 Anaïs, merci  pour ta patience, le temps que tu m’as consacré, nos échanges d’idées et sans oublier nos bonnes déconnades !

 

 

 

Share on Facebook

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.